zone d'ombre : La mort de Catherine Ségalat reste un mystère !!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

zone d'ombre : La mort de Catherine Ségalat reste un mystère !!!!!

Message  Invité le Sam 8 Oct - 13:52



Dernière édition par @brahim le Sam 8 Oct - 13:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zone d'ombre : La mort de Catherine Ségalat reste un mystère

Message  Invité le Sam 8 Oct - 13:55

L’affaire Ségalat
Meurtre ou accident ? La mort de Catherine Ségalat reste un mystère, malgré l’arrestation de Laurent, son beau-fils. Pour les enquêteurs, ce généticien français de renom est le suspect n°1. C’est lui, justement, qui alerte les secours, le soir du 9 janvier 2010.

C’est à l’occasion d’une visite à sa belle-mère que Laurent Ségalat dit avoir découvert le corps. Catherine Ségalat gît dans une mare de sang, au pied de l’escalier intérieur de sa maison à Vaux-sur-Morges, une plaie béante à la tête.

Les explications de Laurent peinent à convaincre les enquêteurs. Notamment sur l’origine des griffures qu’il porte au visage et au cou, mais aussi sur le temps qui s’est écoulé entre la découverte du corps et l’appel au secours. Le suspect a aussi déplacé le corps, changé de chemise et nettoyé sommairement les abondantes traces de sang. Le rapport de l’Institut médico-légal de Lausanne confirme la thèse de coups portés à la tête.

De son côté, Laurent Ségalat nie farouchement être à l’origine de la mort de sa belle-mère. Pour l’heure, aucune preuve formelle ne l’accable et surtout, impossible de lui attribuer le moindre mobile. Une expertise confiée par la défense à une éminente médecin-légiste française, conclut, elle, à une mort accidentelle.

Septembre 2011: coup de théâtre. Un 3e rapport médico-légal est déposé sur le bureau du procureur Nicolas Koschevnikov.Les conclusions de l'expert, le professeur Duarte Nuno Vieira, sont accablantes pour Laurent Ségalat. La thèse de l'agression violente avec un objet contondant reprend le dessus, au détriment d'une chute accidentelle dans l'escalier.

Zone d'ombre décortique cette étrange affaire alors que le procès n’a pas encore eu lieu.

(Une enquête de William Heinzer et Wilfred Rebetez)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum